M- Réanimation

Pr Mabrouk BAHLOUL
Catégorie :

NB : Ce cours est en cours de préparation,

Vous pouvez remplir ce  Formulaire  pour vous envoyer un e-mail de notification dès que ce cours sera prêt:

 

Objectif : 05: Arrêt cardio-circulatoire: Physiopathologie, Diagnostic, Traitement.

1) Décrire les différentes phases du potentiel d’action au niveau du tissu nodal
et du myocarde et sa régulation nerveuse.
2) Décrire les différentes étapes de réalisation et l’aspect normal d’un
électrocardiogramme.
3) Expliquer les conséquences des modifications tissulaires et métaboliques
de l’anoxie par arrêt circulatoire.
4) Etablir le diagnostic positif et étiologique d’un arrêt circulatoire.
5) Reconnaître les différents signes électrocardiographiques au cours de
l’arrêt cardio-circulatoire.
6) Décrire les différents éléments de la chaîne de survie.
7) Planifier la prise en charge thérapeutique d’un arrêt cardio-circulatoire.
8) Décrire les modalités de mise en place des différents actes thérapeutiques
utilisés dans la prise en charge d’un arrêt cardio-circulatoire.
9) Décrire le mécanisme d’action et les principales propriétés
pharmacocinétiques des différents médicaments utilisés dans le traitement
de l’arrêt cardio-circulatoire.
10) Planifier la prise en charge d’un arrêt circulatoire chez un nouveau-né en
salle de naissance.

 

Sujet : 10
Brûlures Cutanées Récentes:

1. Expliquer les mécanismes et les conséquences physiopathologiques des
brûlures en fonctions des différents agents vulnérants et du terrain.
2. Réunir les éléments qui conditionnent le pronostic vital et fonctionnel d’un
brûlé grave.
3. Organiser la prise en charge thérapeutique initiale des brûlures récentes en
fonction du siège de l’agent causal et de la gravité.
4. Planifier la surveillance d’un brûlé.

 

Coma
Orientations diagnostiques:

1) Définir le coma
2) Etablir le diagnostic positif d’un coma à partir des données cliniques et
paracliniques
3) Etablir le diagnostic étiologique et différentiel d’un coma à partir des
données cliniques et pracliniques
4) Evaluer la profondeur d’un coma
5) Préciser le retentissement viscéral d’un coma en fonction de sa
profondeur
6) Etablir le diagnostic d’une mort encéphalique à partir des données
cliniques et paracliniques

 

Objectif : 27
Choc cardiogénique: Etiopathogénie, Physiopathologie, Diagnostic, Traitement.

1) Définir un état de choc cardiogénique.
2) Expliquer la régulation intrinsèque et extrinsèque du débit cardiaque.
3) Expliquer les mécanismes et les conséquences physiopathologiques d’un
état de choc cardiogénique.
4) Etablir le diagnostic (positif, étiologique et différentiel) d’un état de choc
cardiogénique à partir des données anamnestiques, cliniques et para
cliniques.
5) Décrire les mécanismes d’action des inotropes positifs et leurs effets
hémodynamiques.
6) Planifier la prise en charge thérapeutique symptomatique et étiologique
d’un état de choc cardiogénique.

Sujet : 28
L’état de choc hémorragique:

1. Etablir le diagnostic positif d’un état de choc hémorragique à partir des données anamnestiques,
clinques et paracliniques.

2.Expliquer les mécanismes physiologiques de compensation mises en jeu lors d’un état choc hémorragique.

3.Décrire les conséquences microcirculatoires et viscérales d’un état de choc hémorragique.

4. Réunir les éléments anamnestiques, cliniques et paracliniques permettant d’établir le diagnostic étiologique d’un état de choc hémorragique.

5.Planifier la prise en charge thérapeutique symptomatiques et étiologique d’un état de choc hémorragique.
6. Organiser la surveillance d’un patient en état de choc hémorragique.

 

Sujet : 30
Les états septiques graves:

1. Identifier à partir des données de l’examen clinique et des examens complémentaires les
différents stades des états septiques.
2. Expliquer les mécanismes physiopathologiques des états septiques graves.
3. Décrire les conséquences macro-circulatoires et microcirculatoires d’un état septique grave.
4. Réunir les données anamnestiques, cliniques et paracliniques permettant le diagnostic
étiologique d’un état septique grave.
5. Réunir les arguments qui orientent vers l’origine communautaire ou nosocomiale d’un état
septique grave.
6. Planifier la prise en charge thérapeutique des états septiques graves.
7. Organiser la surveillance d’un état septique grave.

Sujet : 48
Intoxications par le CO, les organophosphorés et les psychotropes: Physiopathologie, Diagnostic, Traitement

Intoxications par le CO.
1. Décrire le rôle de l’hémoglobine dans le transport des gaz respiratoires.
2. Décrire la chaine de formation du monoxyde de carbone (CO).
3. Expliquer les mécanismes physiopathologiques de la toxicité du CO.
4. Décrire les circonstances de survenue d’une intoxication oxycarbonée.
5. Etablir le diagnostic d’une intoxication oxycarbonée, à partir des données anamnestiques,
cliniques et paracliniques.
6. Planifier la prise en charge thérapeutique de l’intoxication oxycarbonée selon le terrain et
la gravité.
7. Préciser les complications et les séquelles de l’intoxication au CO.
Intoxications par les organophosphorés.
8. Expliquer le mécanisme physiopathologique de l’intoxication aux organophosphorés.
9. Décrire les circonstances de survenue d’une intoxication aiguë ou chronique par les
organophosphorés.
10. Etablir le diagnostic d’une intoxication aiguë ou chronique par les organophosphorés, à
partir des données anamnestiques, cliniques et paracliniques.
11. Planifier la prise en charge thérapeutique de l’intoxication aiguë par les
organophosphorés.
12. Préciser les paramètres de surveillance cliniques et paracliniques de l’intoxication aiguë
par les organophosphorés.
13. Reconnaître les complications immédiates, à moyen et à long terme de l’intoxication
aiguë et chronique aux organophosphorés.
14. Etablir les modalités de prévention de l’intoxication aiguë et chronique par les
organophosphorés.
Intoxications par les psychotropes.
15. Classer les psychotropes en fonction de leurs propriétés pharmacodynamiques.
16. Etablir le diagnostic d’une intoxication aiguë aux psychotropes, à partir des données
anamnestiques, cliniques et paracliniques.
17. Préciser les critères de gravité cliniques et paracliniques de l’intoxication aiguë aux
psychotropes.
18. Planifier la conduite thérapeutique symptomatique et spécifique de l’intoxication aiguë.

 

Sujet : 59
Polytraumatisme: Physiopathologie, Diagnostic, Orientations thérapeutiques.

1) Définir la notion du polytraumatisme.
2) Etablir le bilan lésionnel chez un polytraumatisé sur les bases de
l’anatomie topographique et des circonstances de l’accident.
3) Expliquer les mécanismes des détresses vitales chez un polytraumatisé.
4) Expliquer l’importance des associations lésionnelles dans les
modifications physiopathologiques observées chez un polytraumatisé.
5) Décrire la prise en charge pré-hospitalière d’un polytraumatisé.
6) Planifier la stratégie de prise en charge diagnostique et thérapeutique
hospitalière initiale d’un polytraumatisé.
7) Etablir, à partir des données de l’examen clinique et paracliniques, les
éléments de gravité chez un polytraumatisé.
8) Enumérer les objectifs de la rééducation fonctionnelle d’un
polytraumatisé au décours de la phase aiguë

 

Sujet : 67
Traumatismes crâniens:

1. Décrire l’anatomie topographique de la boite crânienne.
2. Expliquer la régulation de la pression intra crânienne et de la pression de perfusion
cérébrale.
3. Définir le niveau de gravité du traumatisme crânien en se référant au score de
Glasgow.
4. Expliquer les mécanismes lésionnels d’un traumatisme crânien et leurs interactions
physiopathologiques locales et systémiques.
5. Evaluer à partir des données cliniques et para-cliniques le degré de gravité
immédiate d’un traumatisme crânien.
6. Indiquer les explorations radiologiques nécessaires permettant d’établir le bilan
lésionnel d’un traumatisme crânien.
7. Identifier les agressions cérébrales secondaires d’origine systémique (ACSOS) chez
un patient présentant un traumatisme crânien.
8. Planifier la prise en charge thérapeutique pré-hospitalière et hospitalière d’un
patient ayant un traumatisme crânien grave.
9. Préciser les éléments de surveillance cliniques et paracliniques, à court et à moyen
terme, chez un traumatisé crânien.
10. Préciser les objectifs de rééducation fonctionnelle chez le traumatisé crânien à la
phase séquellaire.

 

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.